CeBeDeM

CeBeDeM

index
des compositeurs affiliés

KERSTERS, Willem

Willem KERSTERS est né à Anvers le 9 février 1929. Il y étudie, à partir de 1945, au Conservatoire royal de musique flamand où il obtient successivement les premiers prix de solfège, d’harmonie et de piano. Il se perfectionne ensuite au Conservatoire royal de musique de Bruxelles auprès de Jean Louël (contrepoint), Jean Absil et Marcel Quinet (fugue), Marcel Poot (composition) et René Defossez (direction d’orchestre). Après avoir obtenu le diplôme de professeur de musique, il travaille plusieurs années au sein des athénées de Tirlemont, Louvain et Aarschot. Entre 1961 et 1968, il occupe les fonctions de directeur des programmes musicaux de la chaîne régionale limbourgeoise de la Radio et télévision belge. À partir de 1962, il travaille au sein du Conservatoire royal de musique flamand à Anvers, tout d’abord en qualité de professeur d’harmonie, puis comme titulaire de la classe de composition. En 1967, il devient également professeur titulaire des matières théoriques au Conservatoire de musique de Maastricht. Nous trouvons parmi ses élèves Alain Craens, Koen Dejonghe, Jan De Maeyer, Luc Van Hove, Wim Henderickx et Marc Verhaegen. Il met un terme à ses activités pédagogiques dans ces deux conservatoires en 1989. Il décède le 29 décembre 1998 dans sa ville natale. 

Willem Kersters a reçu diverses distinctions nationales et internationales de composition et notamment le Deuxième Grand Prix Comte de Launoit du Concours International Reine Elisabeth de Composition en 1961 pour le ballet Triomf van de Geest (1959), le Prix de la ville de Trieste en 1963 pour sa Deuxième Symphonie (1963), tandis que le Concours international de composition pour quatuor à cordes de Liège couronne son Deuxième quatuor à cordes (1964) en 1965. En 1968 et en 1972, pour l’intégralité de son œuvre, lui sont décernés respectivement le Prix Eugène Baie de la province d’Anvers et le prix de la Sabam. Il compose également le concerto pour piano imposé de la session 1978 du Concours Reine Elisabeth. Fin 1990, Willem Kersters est élu membre de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique. 

ŒUVRE
Le compositeur Kersters n’est jamais resté longtemps attaché à un système déterminé. Il est possible de subdiviser sa carrière en différentes phases sur la base de ses conceptions harmoniques et structurelles. Avant 1960, il est question d’un style harmoniquement très intuitif, tandis que les structures renvoient à des formes classiques et déterminées au préalable: forme sonate, forme ronde, etc... Parmi les pièces de cette période, citons par exemple le Concertino pour hautbois et cordes (1953), Six Lieder (1953-55), la Sonate pour alto et piano (1954), la Sinfonietta pour orchestre de chambre (1955-56), la Partita pour violon et piano (1956) et le ballet Parwati (1956). S’y mêlent de façon naturelle des caractéristiques du romantisme tardif et expressionnistes. On peut notamment retrouver des influences de Bartók dans Divertimento per archi (1958), dont le titre lui-même renvoie à ce compositeur. 

À la fin des années cinquante, Kersters crée une nouvelle technique de composition basée sur le principe de la parenté tritonique . Il s’agit d’une sorte de système bitonal dans lequel les deux tonalités séparées de trois tons sont intégralement fondues au sein d’une nouvelle tonalité autonome. Ce renouvellement harmonique s’était déjà développé intuitivement dans les œuvres de la décennie précédente. La base harmonique de ces pièces peut se résumer à un seul et même accord dans lequel la septième et la onzième constituent les composantes essentielles (exemple : si la tonique est do, il s’agira respectivement de si bémol et de fa dièse). Le ballet Triomf van de Geest (1959) est la première pièce à être composée selon ce principe. Parmi les autres pièces relevant de cette technique, citons les Six inventions à deux voix (1959), Deux préludes pour orgues (1961) et les Psaumes (1962). 

Ce système étant rapidement épuisé, Kersters a vite fait de se mettre en quête de nouvelles méthodes de composition. Ainsi, dans les années soixante, au terme d’une étude approfondie de la dodécaphonie, évolue-t-il vers une écriture sérielle libre dans laquelle il intègre sa théorie de la parenté tritonique. La Première et la Deuxième symphonies (1963 et 1964), L’Ouverture solennelle (1963) et Concertmuziek (1964) sont les produits de cette évolution. 
La Première symphonie, en quatre mouvements, est basée sur quatre séries (une par mouvement). L’Adagio peut être considérée comme une introduction lente et largement développée; les deux thèmes principaux de l’Allegro molto sont clairement reconnaissables et un climax est atteint sur le nom de BACH; l’Adagio, au plan formel, s’inspire d’un choral en vers; une forme ronde simple constitue le fondement du Finale. 

Durant la deuxième moitié des années soixante, Kersters développe la « tonalité de l’échelle des douze sons », ce qui signifie que le principe tonal et le principe atonal font l’objet d’une fusion. La première application de ce système est la Troisième symphonie (1967). La totalité du matériau utilisable, qu’il soit issu du passé ou du langage musical contemporain, est intégrée de façon organique dans ce nouvel idiome. Dans une pièce comme Trois préludes (1971), il n’est quasiment plus question de traitement thématique traditionnel. Les percussions se voient attribuer un rôle toujours plus important: elles font office d’élément de couleur, notamment dans Capriccio (1972), ou sont utilisées comme un instrument indépendant, notamment dans Anaglyphos (1969), pièces dont les combinaisons sonores sont aussi surprenantes que passionnantes. 

Alors qu’il passe de la musique instrumentale à la musique vocale, Kersters s’éloigne en parallèle de l’écriture dodécaphonique, qu’il estime inadaptée pour les chœurs et les parties vocales en solo. Et c’est ainsi qu’aux environs de 1975 il revient à ses premières amours, à l’écriture intuitive. Celle-ci est néanmoins emmenée un cran plus loin sur le plan de la conception, si bien que la structure naît durant la composition même. Cette phase coïncide avec de grandes œuvres vocales comme la Gezellesymfonie (1979, Quatrième symphonie) avec alto solo sur trois poèmes du soir de G. Gezelle, Baas Gansendonk (1981), un opéra en trois actes d’après Baas Gansendonck, de H. Conscience, et Het Zonnelied (1986) de Saint-François. 
Pour ses œuvres vocales, il utilise des textes néerlandais, français, anglais, catalans et de l’italien ancien. La mélodie suit avec précision les accents toniques du texte, si bien que des changements de mesures interviennent fréquemment afin de placer une syllabe déterminée sur le premier temps de la mesure. Les textes de Paul Van Ostaijen ont sa préférence, notamment dans le grand oratorio de chambre De Feesten van Angst en Pijn (1996). 

L’œuvre de Willem Kersters est considérable et compte plus de 120 pièces. Néanmoins, son activité de composition a considérablement diminué, surtout à la fin des années septante, une évolution qu’il faut attribuer surtout à une propension accrue à la critique, et qui a relégué la spontanéité au second plan. 

© 2001 Kris Gabriels, voor MATRIX, © traduction 2010 by CeBeDeM

oeuvres

  • 18 oud-nederlandse volksliederen I, 1948
    voix moyenne et piano 00:36:00
  • 18 oud-nederlandse volksliederen II, 1948
    voix moyenne et piano 00:36:00
  • A gospel song op. 35, 1965
    Solistes, choeur et piano 00:30:00
  • A gospel song op. 35, 1965
    Solo, choeur et orchestre 00:30:00
  • A hymn of praise op. 38, 1966
    Récitant, choeur et orchestre 00:40:00
  • Adelijn
    trois voix 00:00:00
  • Adoramus Te, 1972
    choeur a cappella 00:02:00
  • Adoramus Te, 1972
    choeur a cappella 00:02:00
  • Anaglyphos op. 51, 1969
    orchestre de percussion 00:10:00
  • Angst - een dans op. 57, 1971
    T, Récitante, choeur, harpe, piano et orchestre de percussion 00:13:00
  • Aveniana op. 75, 1984
    hautbois, clarinette, basson 00:09:00
  • Bagatelle IV op. 4, 1955
    piano 00:02:30
  • Ballade op. 52, 1970
    violon et piano 00:08:00
  • Ballade op. 84, 1987
    saxophone alto et cordes 00:10:00
  • Barbaarse dans op. 54, 1970
    A., T., choeur de Femmes et ensemble instrumental 00:13:30
  • Berceuse en humoreske op. 8, 1956
    hautbois, clarinette, basson 00:05:00
  • Boere-Charleston op. 79/1
    deux Soprano et un Alto 00:00:00
  • Cançonetas voor Ana-Catarina op. 95, 1994
    choeur de Femmes, flûte, hautbois et harpe 00:11:30
  • Capriccio op. 59, 1972
    orchestre 00:13:00
  • Chien, zèbre et chat op. 60, 1972
    Soprano et piano 00:04:00
  • Cirkus-capriolen op. 15, 1959
    choeur d'Enfants, hautbois, clarinette, trompette, tambour et piano 00:10:00
  • Coïncidences op. 65, 1974
    9 percussionnistes 00:12:00
  • Concertino op. 2, 1953
    hautbois et piano 00:18:00
  • Concertino op. 2, 1953
    hautbois et orchestre à cordes 00:18:00
  • Concertmuziek op. 28, 1964
    cordes, piano, percussion et timbales 00:20:00
  • Concerto op. 69, 1978
    piano et orchestre 00:20:39
  • Concerto op. 86, 1989
    violon et orchestre 00:28:00
  • Concerto op. 86, 1989
    violon et piano 00:28:00
  • Concerto, 1978
    2 pianos 00:20:39
  • Concerto "Filia Guilmin" op. 103, 1997
    guitare et orchestre de chambre 00:20:00
  • Contrasten op. 50, 1969
    percussion et orchestre 00:10:00
  • Contrasten op. 50, 1969
    percussion et piano 00:10:00
  • Contrasts II op. 104, 1998
    percussion et piano 00:07:00
  • Daar was er eens...
    choeur mixte a cappella 00:00:00
  • Dans, dans, kwezelke
    Soprano, Alto, Ténor, Baryton 00:00:00
  • De dans der kristallen op. 80, 1985
    voix moyenne et orchestre à cordes 00:10:00
  • De dans der kristallen op. 80, 1985
    voix moyenne et piano 00:10:00
  • De feesten van angst en pijn op. 96, 1995
    T., A., Récitant, choeur, harpe, piano, percussions et cordes 00:53:00
  • De geestelijke bruiloft op. 1, 1953
    Soprano, cor anglais, clarinette, piano et quatuor à cordes 00:16:00
  • De koekoek, 1974
    choeur a cappella 00:01:30
  • Defecerunt, 1979
    choeur a cappella 00:00:00
  • Diagrammen op. 64, 1974
    violon et violoncelle 00:10:00
  • Divertimento per archi op. 13, 1958
    orchestre à cordes 00:11:00
  • Drie bagatellen op. 34, 1965
    orchestre à cordes 00:05:45
  • Drie bagatellen op. 34, 1965
    2 violons, alto et violoncelle 00:05:45
  • Drie Eskimo-teksten op. 101, 1996
    choeur d'Hommes a cappella 00:06:30
  • Drie kinderliederen, 1954
    choeur d'Enfants et piano 00:06:00
  • Drie preludes op. 56, 1971
    piano 00:10:50
  • Duo psalterii cantica op. 45, 1968
    choeur mixte a cappella 00:06:10
  • Etude n°9, 1965
    tambour d'orchestre et piano 00:02:00
  • Fantasia op. 43, 1967
    orgue 00:15:00
  • Frivole liedjes op. 91, 1992
    choeur d'Hommes a cappella 00:08:30
  • Gansendonk op. 72, 1983
    opéra en 3 actes 01:40:00
  • Gansendonk op. 72, 1983
    soli et piano 01:40:00
  • Geishaliedjes op. 30, 1964
    choeur a cappella 00:06:00
  • Halewijn op. 62, 1974
    orchestre 00:07:00
  • Heer Halewijn op. 62, 1973
    ensemble instrumental 00:09:30
  • Heer Halewijn op. 62, 1973
    orchestre 00:09:30
  • Het gevecht op. 58, 1972
    voix élevée et piano 00:09:00
  • Het uur van waarheid op. 97, 1995
    choeur d'Hommes a cappella 00:06:30
  • Het zonnelied op. 81, 1986
    choeur mixte, trompette, 2 pianos et timbales 00:10:00
  • Het zonnelied op. 81, 1986
    choeur mixte et orchestre 00:10:00
  • Huldegedicht aan Singer op. 89, 1992
    choeur de Femmes et piano 00:06:00
  • Humoreske op. 14/b, 1959
    basson et piano 00:02:30
  • Idylle op. 90, 1992
    harpe et cordes 00:13:52
  • Ik stond op hoge bergen
    quatre voix 00:00:00
  • Intrada
    3 trompettes et 1 trombone 00:00:00
  • Juffer Lola
    trois voix 00:00:00
  • Kinderwereld op. 85, 1988
    choeur d'enfants et orchestre 00:22:00
  • Kinderwereld op. 85, 1988
    choeur d'enfants et piano 00:22:00
  • Kleine suite op. 25, 1963
    quatuor de clarinettes 00:08:00
  • Kleine suite - Petite suite op. 40, 1967
    orgue 00:07:00
  • Koraalfantasie op. 31, 1965
    orgue 00:10:00
  • Kwartet op. 55, 1971
    clarinette, violon, alto et violoncelle 00:12:00
  • Kwintet op. 5, 1954
    flûte, hautbois, clarinette, cor et basson 00:12:00
  • L'enamorat li deia op. 92, 1992
    choeur mixte a cappella 00:08:15
  • La chanson d'Eve op. 18, 1959
    Soprano, Récitant et quatuor à cordes 00:15:00
  • Laudes op. 61, 1973
    ensemble de cuivres et percussion 00:10:15
  • Lentesuite: Avond op. 76/2
    choeur a cappella 00:00:00
  • Lentesuite: De wolkenschaapjes op. 76/3
    choeur a cappella 00:00:00
  • Lentesuite: In het woud op. 76/1
    choeur a cappella 00:00:00
  • Mémoires de mon adolescence op. 94, 1993
    Soprano et piano 00:12:00
  • Meditatie op. 14/a, 1959
    hautbois et piano 00:04:00
  • Meditation uber den Namen BACH op. 46, 1968
    trompette en ré, piano et cordes 00:08:30
  • Melopee, 1968
    choeur a cappella 00:02:30
  • Negen twee- en driestemmige kinderkoren op. 27, 1963
    choeur d'Enfants a cappella 00:10:00
  • Notturno op. 44, 1968
    guitare 00:05:00
  • Oud-Vlaamse liederen, 1962
    choeur mixte et piano 00:06:30
  • Partita op. 9, 1956
    violon et piano 00:10:00
  • Parwati op. 10, 1956
    orchestre 00:25:00
  • Parwati: Symfonische fragmenten op. 10, 1956
    orchestre 00:18:00
  • Pater noster, 1972
    choeur a cappella 00:02:00
  • Plechtige ouverture - Ouverture solennelle op. 24, 1963
    grand orchestre 00:11:00
  • Psalmen op. 21, 1962
    A., choeur d'Hommes, cuivres, orgue et timbales 00:15:00
  • Psalmus 150
    Soprano, Alto, Ténor, Baryton 00:00:00
  • Psalmus XXIX op. 47, 1968
    T. et choeur d'Hommes 00:06:30
  • Quatre épigrammes d'Anyte de Tegée op. 100, 1996
    Soprano ou Ténor et piano 00:06:30
  • Quatuor op. 53, 1970
    violon, alto, violoncelle et piano 00:12:30
  • Reuzegom, 1974
    choeur a cappella 00:01:30
  • Salve Regina, 1972
    choeur mixte a cappella 00:03:00
  • Satirische Ode
    trois voix 00:00:00
  • Scherzo insolito op. 99, 1995
    piano 00:06:00
  • Septet op. 37, 1966
    4 clarinettes, percussions, timbales et piano 00:14:00
  • Serenade op. 68, 1976
    orchestre de chambre 00:14:00
  • Serenade nr.2 op. 105, 1998
    orchestre à cordes, harpe et percussions 00:14:00
  • Serenata, 1958
    piano à 4 mains 00:00:00
  • Sextet op. 87, 1990
    piano et quintette à cordes 00:30:00
  • Sinfonia concertante op. 11, 1957
    flûte, clarinette, basson et orchestre à cordes 00:11:00
  • Sinfonia Piccola op. 12, 1958
    orchestre 00:15:00
  • Sinfonietta op. 42, 1967
    harmonie-orchestre 00:13:00
  • Sinfonietta op. 7, 1955
    orchestre de chambre 00:15:00
  • Sonate op. 6, 1954
    alto et piano 00:14:00
  • Sonate op. 36, 1965
    violon 00:10:00
  • Sonate op. 77, 1985
    piano 00:16:00
  • Sonate op. 93, 1993
    violon et piano 00:17:00
  • Sonate, 1952
    violon et piano 00:22:00
  • Sonatine op. 63, 1974
    hautbois et piano 00:05:40
  • Stille, Nacht und Liebe op. 98, 1995
    choeur de femmes a cappella 00:06:50
  • Strijkkwartet nr.1 op. 23, 1962
    2 violons, alto et violoncelle 00:18:10
  • Strijkkwartet nr.2 op. 32, 1964
    2 violons, alto et violoncelle 00:16:30
  • Strijkkwartet nr.3 op. 102, 1996
    2 violons, alto et violoncelle 00:15:00
  • Suite op. 29, 1964
    quatuor de clarinettes et cordes 00:10:00
  • Symfonie nr.1 op. 22, 1962
    orchestre 00:20:00
  • Symfonie nr.2 op. 26, 1963
    orchestre 00:25:00
  • Symfonie nr.3 op. 39, 1967
    orchestre 00:28:00
  • Symfonie nr.4 op. 45, 1968
    orchestre 00:20:00
  • Symfonie nr.4 op. 71, 1979
    Alto et orchestre 00:26:30
  • Symfonie nr.5 op. 83, 1987
    orchestre 00:26:30
  • Triomf van de geest op. 17, 1958
    orchestre 00:18:00
  • Tristis est anima mea
    choeur mixte a cappella 00:00:00
  • Trois rondos - Drie rondos op. 48, 1969
    2 trompettes, cor, trombone et tuba 00:10:00
  • Twee preludes op. 20, 1961
    orgue 00:08:00
  • Uilenspiegel de geus op. 67, 1976
    orchestre 01:38:36
  • Ulenspiegel, de geus (suite) op. 67, 1976
    orchestre 00:35:00
  • Variaties op. 41, 1967
    quatuor de clarinettes 00:09:30
  • Variations op. 49, 1969
    flûte, hautbois, clarinette et basson 00:08:00
  • Variazioni op. 70, 1978
    orgue 00:05:30
  • Vergiffenis
    Soprano et piano 00:00:00
  • Verliefd jongetje
    choeur a cappella 00:00:00
  • Vier bagatelles op. 4, 1955
    piano 00:07:30
  • Vier klavierstukken op. 33, 1965
    piano 00:13:30
  • Vier liederen op. 3/b, 1953
    voix moyenne et piano 00:07:00
  • Vier oudvlaamse liederen, 1962
    choeur mixte et orchestre 00:06:30
  • Zeer kleine speeldoos, 1968
    choeur a cappella 00:02:30
  • Zes liederen op. 3/a, 1953
    Soprano ou Ténor et piano 00:11:15
  • Zes preludes op. 82, 1986
    piano 00:09:00
  • Zes tweestemmige Inventionen op. 16, 1959
    piano 00:10:00
  • Zeven volksliederen, 1964
    choeur a cappella 00:14:00
Pages :
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15