CeBeDeM

CeBeDeM

index
des compositeurs affiliés

DEVREESE, Frédéric

Frédéric Devreese est né le 2 juin 1929 à Amsterdam au sein d'une famille très musicienne. Sa mère était violoniste, comme son père Godfried, qui était aussi un compositeur et un chef d'orchestre célèbre. Devreese a reçu ses premières leçons d'harmonie chez son père au conservatoire de Malines. Par la suite, il a étudié au conservatoire de Bruxelles avec Marcel Poot (composition) et René Defossez (direction d'orchestre).

En 1949, il remporte le prix de composition du Concours international de piano d'Ostende avec son premier Concerto pour piano, qui devient donc l'oeuvre imposée de ce concours. Cette victoire lui permet d'attirer l'attention et il reçoit bientôt une bourse pour étudier à Rome (la composition avec Ildebrando Pizzetti et la direction avec Previtali) ainsi qu'à Vienne (la direction avec Hans Swarowski). Devreese termine ces années d'études à l'étranger en 1956 et revient en Belgique. En 1958, il réalise des émissions télévisées pour le compte de la BRT (chaîne publique de l'époque) où il deviendra plus tard directeur et producteur. C'est aussi à cette époque qu'il travaille pendant trois ans à la production de bandes sonores, toujours pour la BRT, une formation idéale au regard de sa spécialisation ultérieure dans la composition de musiques de film.

Devreese a toujours montré un grand intérêt pour les jeunes musiciens, qu'il a cherché à stimuler et à promouvoir par des initiatives comme le concours Tenuto (concours national belge pour les musiciens talentueux de moins de 25 ans), le concours Tenuto "jeunes" (pour les moins de 17 ans) et le concours Procemus (Centre pour la promotion et la production de jeunes talents). Il a également été le chef principal du Belgian Youth Orchestra et directeur de l'académie de musique d'Overijse. Devreese a remporté une série de prix pour ses oeuvres, notamment le Prix Italia (1963) pour son opéra Willem van Saefthinghe écrit pour la BRT, le Prix Georges Delerue (1994) pour La Partie d’Echecs et le Prix Joseph Plateau (1988 et 1990) pour les musiques des films L’œuvre au Noir et Het Sacrement, respectivement.

Oeuvre
L'oeuvre de Frédéric Devreese est très variée. À côté de quatre concertos pour piano, il a écrit un concerto pour violon, une symphonie, de la musique de chambre, deux opéras, des suites de ballets, des chansons et de la musique de cinéma. Cette musique destinée au cinéma devait d'ailleurs avoir une influence considérable sur ses autres oeuvres. D'une part, à cause du manque de moyens financiers dans le secteur cinématographique, il lui a fallu écrire pour des ensembles plus réduits, des circonstances qui l'ont conduit à explorer certains langages sonores; d'autre part, il pouvait être certain que ses oeuvres seraient jouées. La musique en soi n'est pas expérimentale et ne distrait donc pas l'attention de l'aspect visuel. La musique sert avant tout à approfondir la réalité dramatico-visuelle. Ces contraintes permettent un style très accessible, qui recourt à des éléments atonaux. Ses oeuvres possèdent aussi une structure formelle très claire. Toutes ces caractéristiques se retrouvent aussi dans son oeuvre classique.

La musique de film de Devreese est intrinsèquement très évocatrice, ce qui permet de la jouer en concert, indépendamment de son support visuel. Il a également composé plusieurs suites pour orchestre basées sur une musique de film originale, comme Benvenuta et L’Oeuvre au Noir. On peut aussi observer un recouvrement partiel entre son oeuvre classique et son oeuvre de cinéma. Deux mouvements de son concerto pour violoncelle Canti (1999), par exemple, écrit pour l'Orchestre Royal Philharmonique de Flandre, ont fait office d'accompagnement de l'un des personnages du film Pauline et Paulette de Lieven Debrauwer (2000).

Durant les premières années de sa carrière de compositeur, Frédéric Devreese a eu recours à des genres et des formes classiques comme le concerto et la symphonie. Bien qu'il a écrit son premier concerto pour piano (1949) à l'âge de 19 ans, cette pièce illustre la créativité et l'originalité de son oeuvre dans son ensemble. Comme dans les trois concertos pour piano ultérieurs, dont le dernier a été l'imposé de la finale du Concours Reine Elisabeth en 1983, le piano est traité comme un instrument mélodique, rythmique et chatoyant. Devreese a tendance à utiliser des motifs courts qui apparaissent dans des timbres et des tessitures différentes. Il maintient la tonalité dans une certaine mesure mais évite les confirmations que sont les formules de cadence et les séquences harmoniques les plus communes. Il colore le système tonal par l'usage fréquent de ce que l'on appelle l'accord majeur-mineur (les tierces majeure et mineure simultanément). Cet accord fait aussi référence au jazz, et à son esthétique blue-note typique (utilisation de la tierce mineure comme "déviation"). L'influence du jazz dans ses premières pièces est très évidente comme en témoignent les nombreux échos gershwiniens de ses concertos pour piano et de sa symphonie. Les variations constantes du rythme forment l'épine dorsale de sa musique. Devreese éprouve une prédilection pour les rythmes trois contre deux. La structuration dynamique et l'orchestration contribuent également à la création de climax. En ce sens, ses concertos pour piano sont autant de réminiscences des concertos de bravoure du romantisme du XIXe siècle.

L'opéra télévisé Willem van Saefthingen (1962) est un spectacle total utilisant des transparents, des images de film, des décors fantastiques et de la musique expressive. L'opéra raconte l'histoire d'un jeune homme qui veut devenir prêtre mais qui en est empêché par son parcours personnel: il a commis un meurtre au cours d'une guerre passée. La guerre et ses scènes épiques sont évoquées par des harmonies dissonantes, une orchestration compacte et des rythmes accentués. Certains moments dépeignent aussi la sérénité et la dévotion de la vie monastique. C'est avec cet opéra que Devreese et le metteur en scène Mark Liebrecht ont remporté le prestigieux Prix Italia en 1964.

En 1980, Devreese compose le ballet Gemini pour deux pianos, qu'il adapte pour double orchestre six ans plus tard. Des jumeaux naissent (Birth) et l'un apprend à l'autre à danser (Dance of the Twins). Lorsqu'ils tentent de séduire les femmes des autres signes du Zodiac (Seduction), ils se voient défier en combat (Fight). L'un deux meurt et l'autre ne pouvant vivre seul, meurt également (Death). Les mouvements de la pièce sont liés par trois brefs intermezzi. L'image des jumeaux est particulièrement claire dans la version pour piano. Les pianos s'imitent constamment et sont juxtaposés en contrepoint. Également pour décrire les jumeaux musicalement, Devreese recourt à la symétrie des deux mains des pianistes, qui font des mouvements identiques et s'imitent mutuellement à la perfection. Dans la version pour orchestre, Devreese prend comme point de départ le contraste des différents timbres instrumentaux. Il oppose par exemple des groupes appartenant à une même famille d'instruments (p.ex. cuivres contre cuivres ou cordes contre cordes). Bien qu'il développe de toute évidence le concept de frères jumeaux dans son ballet, Devreese écrit toujours ses ballets indépendamment de tout livret; la musique est donc plus qu'une simple illustration du contenu extramusical.

Le concerto pour violoncelle Canti (1999) est une oeuvre capitale du compositeur. Ce concerto qui comprend un mouvement lent est subdivisé en une Introduzione, trois Canti et un Epilogo. Le soliste est flanqué d'un orchestre symphonique classique ainsi que par des instruments doux et au timbre bien marqué comme la harpe, le célesta et le vibraphone. Ce choix permet au compositeur de donner corps à une diversité de timbres et de combinaisons sonores. Dans la partie pour violoncelle, Devreese évite la virtuosité pure et préfère un lyrisme mélodieux et expressif.

Pour conclure, disons que la musique de Devreese est très originale et, en dépit de son expression parfois moderne et directe, très accessible. Dans le cours de sa carrière, il a évolué depuis une vitalité irrépressible caractérisée par les effets du jass et les échos de Gershwin vers un style plus universel, plus profond dans son expression et plus équilibré dans sa structure.

© 2002 Veerle Bosmans, pour MATRIX ; © 2008 traduction par CeBeDeM

oeuvres

  • "Mein Name ist Bach", 2002
    orchestre à cordes 00:00:00
  • 5 Divertimenti, 1985
    quatuor de saxophones 00:12:00
  • Ballade à Damien, 1988
    choeur d'Enfants et divers 00:16:00
  • Ballade à Damien, 1988
    piano 00:16:00
  • Belle, 1973
    orchestre à cordes 00:09:07
  • Belle (filmmuziek nr.7), 1973
    orchestre à cordes 00:00:00
  • Benvenuta, 1998
    saxophone alto et piano 00:16:00
  • Benvenuta, 1983
    violon et piano 00:16:00
  • Benvenuta, 1990
    violon ou clarinette, violoncelle et piano 00:16:00
  • Benvenuta, 1998
    violoncelle et piano 00:16:00
  • Benvenuta, 1984
    orchestre 00:16:00
  • Benvenuta, 1998
    saxophone alto, accordéon et orchestre à cordes 00:17:00
  • Benvenuta
    clarinette et piano 00:16:00
  • Benvenuta, 1990
    violon, violoncelle et piano 00:16:00
  • Benvenuta, 1990
    clarinette, violoncelle et piano 00:16:00
  • Benvenuta
    harmonie 00:00:00
  • Benvenuta, 1983
    violon et piano 00:00:00
  • Benvenuta
    violon, accordéon, piano, guitare et contrebasse 00:00:00
  • Benvenuta
    clarinette, accordéon et n clarinettes 00:00:00
  • Benvenuta, 1990
    violon, violoncelle et piano 00:16:00
  • Benvenuta: Orchestral Suite n°1
    orchestre 00:16:00
  • Benvenuta: Suite
    alto (instr.) et piano 00:00:00
  • Benvenuta: Suite, 1990
    clarinette, violoncelle et piano 00:16:00
  • Benvenuta: Tango, 1987
    orchestre 00:03:45
  • Berceuse & Finale, 1991
    violon et piano 00:05:00
  • Berceuse & Finale
    flûte et piano 00:00:00
  • Berceuse & Finale
    violon et orchestre à cordes 00:00:00
  • Black & White, 1984
    piano 00:17:00
  • Blues, 1989
    trompette et piano 00:03:30
  • Blues, 2004
    trompette et piano 00:03:30
  • Blues, 1989
    saxophone alto et piano 00:03:30
  • Blues, 1989
    clarinette en si b et piano 00:03:30
  • Butterfly, 2006
    flûte et marimba 00:01:30
  • Canti, 2000
    violoncelle et piano 00:21:00
  • Canti, 1999
    violoncelle et orchestre 00:22:00
  • Canti, 2000
    alto et piano 00:21:00
  • Canti, 1999
    violoncelle et orchestre 00:22:00
  • Circles, 2007
    violon et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    alto (instr.) et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    violoncelle et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    saxophone alto et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    contrebasse et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    flûte et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    hautbois et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    clarinette en si b et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    clarinette en mi b et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    clarinette basse et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    basson et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    cor et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    trompette et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    trombone et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    tuba et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    bariton et piano 00:06:00
  • Circles, 2007
    orchestre 00:06:00
  • Concertino, 1998
    violoncelle, bandoneon et orchestre à cordes 00:16:00
  • Concerto, 1951
    violon et orchestre 00:24:00
  • Concerto, 1951
    violon et piano 00:24:00
  • Concerto, 2006
    violon et orchestre à cordes 00:24:00
  • Concerto nr.1 op. 5, 1949
    2 pianos 00:23:00
  • Concerto nr.1 op. 5, 1949
    piano et orchestre 00:23:00
  • Concerto nr.2, 1952
    2 pianos 00:22:00
  • Concerto nr.2, 1952
    piano et orchestre 00:22:00
  • Concerto nr.3, 1956
    2 pianos 00:21:00
  • Concerto nr.3, 1956
    piano et orchestre 00:21:00
  • Concerto nr.4, 1983
    piano et orchestre 00:15:00
  • Concerto nr.4, 1983
    2 pianos 00:15:00
  • Danse à l'auberge, 2009
    2 pianos 00:00:00
  • Deux mouvements pour cordes, 1953
    orchestre à cordes 00:15:00
  • Divertimenti, 1970
    2 violons, alto et violoncelle 00:12:00
  • Divertimenti, 1970
    orchestre à cordes 00:12:00
  • Divertimenti, 1970
    deux clarinettes, cor de basset et clarinette basse 00:12:00
  • Divertimenti a due, 1996
    guitare et violon 00:11:00
  • Divertimenti a due, 1999
    violon et violoncelle 00:12:00
  • Drie dansen, 1991
    dix instruments à vent 00:11:30
  • Drie Gezelle-liederen, 1947
    voix haute et orchestre 00:06:00
  • Drie kleengedichtjes, 1947
    Mezzo-Soprano et piano 00:03:00
  • Drie koningen ter Schelde
    Mezzo-Soprano et piano 00:03:00
  • Drie liederen op. 4, 1948
    Mezzo-Soprano et piano 00:04:15
  • Evocations, 1962
    orchestre d'harmonie 00:19:00
  • Evocations, 1962
    orchestre 00:18:00
  • Final game II, 2003
    violon, accordéon, piano, guitare et contrebasse 00:00:00
  • Four final games, 2003
    violon, accordéon, piano, guitare et contrebasse 00:00:00
  • Gemini, 1980
    2 pianos 00:26:00
  • Gemini, 1986
    orchestre 00:23:00
  • Gemini
    violon, accordéon, piano, guitare et contrebasse 00:00:00
  • Gemini, 2007
    2 orchestres d'harmonie 00:23:00
  • Habanera for Toots and orchestra, 1987
    harmonica et orchestre 00:06:00
  • James Ensor Suite, 2005
    quatuor de saxophones 00:11:00
  • James Ensor Suite, 2005
    orchestre à cordes 00:11:00
  • James Ensor Suite, 2005
    quintette de clarinettes 00:12:00
  • L'oeuvre au noir, 1988
    orchestre 00:24:00
  • L'oeuvre au noir (2 delen), 1988
    orchestre 00:00:00
  • L'oeuvre au noir (3 delen), 1988
    orchestre 00:00:00
  • L'oeuvre au noir: Orchestral Suite n°2
    orchestre 00:26:00
  • L'oeuvre au noir: Suite n°2 pour orchestre, 2006
    orchestre 00:26:00
  • La fleur de l'été, 1968
    chant, orchestre à corde et guitare 00:02:30
  • La fleur de l'été, 1968
    Mezzo-Soprano et piano 00:02:30
  • La partie d'échecs, 1994
    orchestre à cordes et piano 00:15:00
  • La partie d'échecs, 2006
    orchestre à cordes, piano et celesta 00:20:00
  • La partie d'échecs: Orchestral Suite n°3, 2006
    orchestre 00:22:00
  • La vie s'en va...
    Mezzo-Soprano et piano 00:03:00
  • Mascarade, 1953
    piano 00:13:00
  • Mascarade, 1956
    orchestre 00:14:00
  • Masque, 1989
    fanfare 00:00:00
  • Mireille's Book: Sogno, 2006
    piano 00:00:00
  • Mobile, 2000
    piano : 4 mains 00:05:00
  • Mobile, 2000
    piano 00:05:00
  • Nine waltzes, 2001
    piano 00:24:30
  • Ostinati, 1997
    saxophone et piano 00:17:30
  • Overture, 1976
    orchestre 00:06:30
  • Overture for band, 1986
    harmonie 00:06:30
  • Passage, 2004
    orchestre 00:12:00
  • Passage à cinq, 2002
    violon, guitare, accordéon, piano et contrebasse 00:11:00
  • Passage à deux, 2003
    violon et piano 00:11:00
  • Prélude "La vie s'en va"
    2 violons, alto et violoncelle 00:00:00
  • Prélude "La vie s'en va"
    orchestre à cordes 00:00:00
  • Prélude "La vie s'en va", 1973
    violon et piano 00:03:00
  • Prelude, 1981
    orchestre 00:07:00
  • Prelude
    violon, accordéon, piano, guitare et contrebasse 00:00:00
  • Prelude 2
    piano 00:05:00
  • Recitativo e allegro, 1955
    trompette et orchestre 00:08:00
  • Recitativo et Allegro, 2000
    trompette et piano 00:07:00
  • Rendez-vous à Bray, 1970
    orchestre à cordes 00:00:00
  • Ritornella, 2000
    carillon solo 00:00:00
  • Sax-blues
    saxophone alto et piano 00:00:00
  • Short waltzes, 1997
    piano 00:10:00
  • Soundtrack vol.I, 1970
    piano 00:26:00
  • Soundtrack vol.II, 1970
    piano 00:17:45
  • Soundtrack vol.III, 1970
    piano 00:25:30
  • Suite, 1970
    2 trompettes, cor, trombone et tuba 00:12:00
  • Suite for brass
    fanfare 00:00:00
  • Suite n°2, 1981
    2 trompettes, cor, trombone et tuba 00:11:00
  • Suite n°3 "La partie d'échecs", 2006
    harmonie 00:20:00
  • Suite uit Willem van Saeftinghe, 1962
    orchestre 00:00:00
  • Symphonic movement, 1952
    orchestre 00:07:00
  • Symphonie, 1953
    orchestre 00:23:00
  • The third waltz
    violon, accordéon, piano, guitare et contrebasse 00:00:00
  • Theme Bach - Frédéric II, 2002
    2 violons, alto et violoncelle 00:00:00
  • Three pieces, 2002
    flûte et piano 00:09:00
  • Three pieces, 2002
    saxophone alto et piano 00:09:00
  • Three pieces, 2002
    clarinette et piano 00:09:00
  • Three Waltzes
    2 violons, alto et violoncelle 00:10:36
  • Three Waltzes
    orchestre à cordes 00:10:36
  • Treurklacht, 1951
    hautbois, violoncelle ou voix moyenne et piano 00:04:00
  • Treurklacht, 1951
    hautbois et piano 00:04:00
  • Treurklacht, 1951
    violoncelle et piano 00:04:00
  • Treurklacht, 1951
    voix moyenne et piano 00:04:00
  • Two preludes
    orchestre à cordes 00:10:00
  • Un soir un train..., 1968
    violoncelle et orchestre 00:06:00
  • Un soir, un train, 1968
    violoncelle (ou bariton) et orchestre 00:07:00
  • Valse de Pauline
    piano 00:00:00
  • Valse sacrée, 1989
    orchestre 00:06:00
  • Valse sacrée, 1989
    violon et piano 00:06:00
  • Valse sacrée, 1989
    violon, violoncelle et piano 00:06:00
  • Vannacht
    Mezzo-Soprano et piano 00:03:00
  • Variations and theme, 2003
    violon, alto, violoncelle et piano 00:17:00
  • Variations and theme, 2003
    orchestre à cordes 00:17:00
  • Variations and theme, 2003
    2 violons, alto, violoncelle et piano 00:17:00
  • Vier oude Vlaamse liederen, 1966
    choeur mixte a cappella 00:10:00
  • Wiegelied voor Jesse, 1992
    piano 00:00:00
  • Works for clarinet choir
    n clarinettes 01:08:00
Pages :
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17