CeBeDeM

CeBeDeM

index
des compositeurs affiliés

BERTOUILLE, Gérard

BERTOUILLE, Gérard, Victor, Joseph, Ghislain, compositeur, critique musical, écrivain, né à Tournai le 26 mai 1898, décédé à Ixelles (Bruxelles) le 12 décembre 1981.

Il faudrait ajouter aux titres de Gérard Bertouille celui d’esthète. Tout au long de sa carrière, il fut en effet particulièrement attentif à l’évolution, à la qualité et au «sens» des musiques qui l’entouraient. Docteur en droit, disposant aussi d’une excellente formation en philosophie, il fut dès l’abord vivement attiré par l’art des sons, qui devint au fil des temps son unique et merveilleuse occupation. Gérard Bertouille eut de bons maîtres : Francis de Bourguignon, dont l’affabilité et l’humour s’additionnaient d’une extrême vivacité d’écriture et d’une érudition ethnique acquise lors de ses tours du monde : il lui enseigna l’harmonie, le contrepoint et la fugue. Armand Marsick l’initia aux magies de l’orchestration. Quant aux cours de composition, ils lui furent dispensés par Jean Absil dont la rigueur, le classicisme et la poésie le marquèrent vivement, et par André Souris, qui, lié au surréalisme, était un véritable «maître à penser» et sans doute le plus cultivé de nos compositeurs.

En 1936, parut la première œuvre de Gérard Bertouille : une sonate pour violon et piano. Nous verrons plus loin combien vaste et éclectique fut sa production de compositeur. Cependant, il convient, en ce début de portrait, d’évoquer le critique musical et l’écrivain. Gérard Bertouille fut un témoin de son temps. Présent à tous les concerts, il analysait le cheminement de dame Musique au fil du siècle et exprimait des opinions bien tranchées dans divers journaux et revues, dont le Journal des Beaux-Arts, où il publia notamment Le caractère dramatique dans l’œuvre de Wagner (28 novembre 1952) et Comment l’art populaire devient savant dans la musique espagnole contemporaine (22 janvier 1960).

Ses convictions musicales apparaissent cependant avec le plus d’évidence dans ses livres : L’expression musicale : moyens et signification. Exemples musicaux dans le texte (Edition Georges Houyoux, Bruxelles, 1959) et L’œuvre d’art entre ses disciplines et ses libertés (Edition Laconti, Bruxelles, 1969). Gérard Bertouille, fervent mélodiste, adepte, aussi, des formes traditionnelles telles l’ouverture, la passacaille, la fugue, la forme-sonate et ses dérivés, apparaît comme un néoclassique. Ennemi des expériences avant-gardistes les plus audacieuses de son temps, il prône un langage où l’émotion ne soit pas occultée par l’extrême nouveauté de l’écriture.

Il a abordé toutes les formes musicales, hormis l’opéra. Sans être exhaustifs, nous mentionnerons le cheminement du compositeur en essayant de respecter une relative chronologie. Première sonate pour violon et piano, donc, en 1936. Quatre autres sonates suivront, jusqu’en 1970. L’année 1939 voit naître le premier des sept quatuors à cordes. Ils s’échelonnent jusqu’en 1957. En 1939, aussi, paraissent les Cinq Poèmes de Baudelaire. Trois Poèmes de Baudelaire verront le jour l’année suivante. Le premier concerto est dédié au violon (1942). Six préludes et fugues pour piano sont publiés la même année. Le maître aborde ensuite le trio à cordes (1943), forme qui l’occupera (avec trois exemplaires de ce type d’ensemble) jusqu’en 1973. Les années quarante verront aussi surgir une sonate pour piano (1945), le premier concerto pour piano (1946), la première symphonie (1947) et un concerto pour trompette (1949).

Le début de la décennie suivante est marqué par l’apparition du Requiem des hommes d’aujourd’hui pour récitant, chœur mixte à quatre voix et orchestre (1950). Le deuxième concerto pour piano (1953), la deuxième symphonie (1955) précèdent une deuxième allusion à la mort (Sinfonia da Requiem - 1957). Et voici un poème dansé pour mezzo-soprano, baryton et orchestre : Les tentations de Saint Antoine (1958-1959). 1960 : le deuxième concerto pour violon précède une phase créatrice où le compositeur affirmera sont intérêt pour les cuivres : au quintette à vent de 1969 succèdent le concerto pour trompette de 1973 et le concerto pour cor de 1975. Entre-temps, les années septante ont vu éditer, en premier, Introduction et final pour piano, ensuite la Fantaisie lyrique (1971) et le concerto pour orchestre à cordes (1974), le concertino pour quatre clarinettes (1977) et la troisième symphonie (1977). Mais n'est-il pas symptomatique qu’une de ses productions ultimes porte le titre d’Ouverture romantique (1978, pour orchestre d’harmonie)? Cette œuvre vaste et diversifiée fut largement diffusée par les sessions de musique contemporaine, la Société Philharmonique, le Conservatoire, l’Institut National de Radiodiffusion.

Gérard Bertouille fit partie de la Société internationale de Musique contemporaine (Comité de la Section belge). Il faudra retenir de son intense activité la personnalité du compositeur, certes, mais aussi celle de l’observateur qui, à l’affût du devenir de la Musique qu’il aimait tant, tenta d’exprimer ce qu’il considérait comme un danger face à l’émancipation de sa forme et de sa texture, tout en analysant avec perspicacité la mutation de chacun de ses éléments constitutifs : mélodie, intervalles, harmonie, rythme. L’interrogation anxieuse et les recherches d’un créateur féru de néoclassicisme peuvent se résumer, sans doute, dans le titre d’un de ses écrits : Perspectives de la musique contemporaine.

Marie-Paule Cantarella, © Académie royale de Belgique
Extr. Nouvelle biographie nationale, vol. 8, Bruxelles, 2005, p. 31-32

oeuvres

  • Andante, 1955
    orchestre à cordes 00:07:00
  • Aria et divertimento, 1956
    flûte et orchestre 00:08:30
  • Aria et divertimento, 1956
    flûte ou harpe ou clavecin et orchestre à cordes 00:08:00
  • Aria et divertimento, 1956
    flûte et piano 00:08:00
  • Aria et divertimento, 1956
    flûte et orchestre à cordes 00:08:00
  • Aria et divertimento, 1956
    harpe et orchestre à cordes 00:08:00
  • Aria et divertimento, 1956
    clavecin et orchestre à cordes 00:08:00
  • Aria et divertimento
    flûte et orchestre à cordes 00:08:30
  • Cinq poèmes de Baudelaire, 1939
    voix haute et piano 00:14:00
  • Concertino, 1961
    alto et orchestre 00:14:30
  • Concertino, 1961
    alto et piano 00:14:30
  • Concertino, 1970
    clarinette et orchestre à cordes 00:11:00
  • Concertino, 1970
    clarinette et piano 00:11:00
  • Concertino, 1977
    quatuor de clarinettes 00:07:30
  • Concertino
    2 flûtes, violoncelle et piano 00:08:45
  • Concerto, 1949
    trompette, orchestre à cordes et timbales 00:22:00
  • Concerto, 1949
    trompette et piano 00:22:00
  • Concerto, 1974
    orchestre à cordes 00:17:00
  • Concerto
    flûte, hautbois et orchestre à cordes 00:08:45
  • Concerto, 1975
    cor et cordes, piano, timbales 00:14:30
  • Concerto, 1942
    orchestre de chambre 00:16:30
  • Concerto
    flûte, hautbois, clarinette, basson et orchestre à cordes 00:18:30
  • Concerto
    flute, hautbois et piano 00:18:30
  • Concerto n°1, 1946
    piano et orchestre 00:22:00
  • Concerto n°1, 1942
    violon et orchestre 00:22:00
  • Concerto n°1, 1942
    violon et piano 00:22:00
  • Concerto n°1, 1946
    2 pianos 00:22:00
  • Concerto n°2, 1953
    piano et orchestre 00:17:00
  • Concerto n°2, 1953
    2 pianos 00:17:00
  • Concerto n°2, 1960
    violon et orchestre 00:20:00
  • Concerto n°2, 1960
    violon et piano 00:20:00
  • Concerto n°2, 1960
    violon et orchestre de chambre 00:20:00
  • Concerto n°2, 1973
    trompette, orchestre à cordes et timbales ad libitum 00:15:00
  • Concerto n°2, 1973
    trompette et piano 00:15:00
  • Duo, 1967
    violon et piano 00:09:00
  • Duo n°2
    violon et piano 00:00:00
  • Fantaisie, 1943
    orchestre 00:14:00
  • Fantaisie
    violon, alto, violoncelle et piano 00:13:00
  • Fantaisie
    piano 00:00:00
  • Fantaisie - Passacaille, 1963
    orchestre 00:12:00
  • Fantaisie lyrique, 1971
    orchestre 00:15:00
  • Fugue
    piano : 4 mains 00:00:00
  • Introduction et final, 1970
    piano 00:08:00
  • Le faune
    Soprano et piano 00:00:00
  • Les tentations de St. Antoine, 1958
    Mezzo-Soprano, Baryton et orchestre 00:45:00
  • Musique, 1972
    orchestre 00:13:00
  • Musique
    violon et piano 00:09:30
  • Ouverture, 1937
    orchestre 00:07:00
  • Ouverture, 1955
    trio d'anches et orchestre à cordes - piano et timbales 00:09:00
  • Ouverture romantique, 1978
    orchestre d'harmonie 00:07:00
  • Passacaille, 1940
    orchestre 00:11:00
  • Passacaille
    piano : 4 mains 00:00:00
  • Passacaille et fugue, 1959
    2 pianos 00:10:00
  • Petite musique, 1944
    orchestre à cordes 00:06:00
  • Petite sérenade -impromptu, 1968
    2 guitares 00:02:15
  • Pour le pianiste, 1975
    piano 00:07:15
  • Prélude, 1953
    2 violons, alto et violoncelle 00:04:00
  • Prélude, 1956
    quatuor de harpes 00:06:00
  • Prélude et fugue, 1938
    orchestre 00:13:00
  • Prélude et Fugue, 1955
    quatuor de saxophones 00:07:28
  • Prélude et Fugue, 1955
    trio de saxophones 00:07:28
  • Prélude et fugue, 1957
    hautbois, clarinette, basson 00:08:30
  • Prélude et fugue, 1959
    flûte, hautbois, clarinette et basson 00:04:00
  • Prélude et fugue
    2 violons, alto et violoncelle 00:00:00
  • Prélude et scherzo, 1958
    flûte et orchestre à cordes 00:10:00
  • Préludes et fugues 1-2-3-4, 1940
    piano 00:24:00
  • Quatuor à cordes n°1, 1939
    2 violons, alto et violoncelle 00:19:00
  • Quatuor à cordes n°2, 1941
    2 violons, alto et violoncelle 00:19:00
  • Quatuor à cordes n°3, 1942
    2 violons, alto et violoncelle 00:19:00
  • Quatuor à cordes n°5, 1953
    2 violons, alto et violoncelle 00:13:00
  • Quatuor à cordes n°7, 1957
    2 violons, alto et violoncelle 00:16:00
  • Quatuor n°4, 1948
    flûte, violon, alto et violoncelle 00:17:00
  • Quintette à vent, 1969
    flûte, hautbois, clarinette, cor et basson 00:10:30
  • Requiem des hommes d'aujourd'hui, 1950
    Soli, Récitant, choeur et orchestre 01:00:00
  • Sérénade - Impromptu, 1954
    harpe 00:02:00
  • Sinfonia da Requiem, 1957
    orchestre 00:18:00
  • Sinfonietta, 1942
    orchestre de chambre 00:15:00
  • Sonate, 1945
    piano 00:12:00
  • Sonate n°1, 1936
    violon et piano 00:18:00
  • Sonate n°1, 1936
    violoncelle et piano 00:18:00
  • Sonate n°2, 1942
    violon et piano 00:20:00
  • Sonate n°2, 1942
    piano 00:20:00
  • Sonate n°3, 1946
    violon et piano 00:13:00
  • Sonate n°4, 1953
    violon et piano 00:18:00
  • Sonate n°5
    violon et piano 00:00:00
  • Symphonie n°1: 1er mouvement, 1938
    orchestre 00:00:00
  • Symphonie n°1: 2e mouvement, 1938
    orchestre 00:00:00
  • Symphonie n°1: 3e mouvement, 1938
    orchestre 00:00:00
  • Symphonie n°2, 1955
    orchestre 00:20:00
  • Symphonie n°3, 1977
    orchestre 00:20:00
  • Symphonie picturale, 1947
    orchestre 00:18:00
  • Symphonie picturale, 1947
    piano : 4 mains 00:18:00
  • Trilogie
    2 violons, alto et violoncelle 00:13:30
  • Trio, 1955
    2 violons et piano 00:16:00
  • Trio à cordes n°1, 1943
    violon, alto, violoncelle 00:20:21
  • Trio à cordes n°2, 1945
    violon, alto, violoncelle 00:13:00
  • Trio à cordes n°3, 1973
    violon, alto, violoncelle 00:14:30
  • Trois poèmes de Baudelaire, 1940
    Soprano et piano 00:10:00
  • Variations, 1977
    2 pianos 00:07:00
  • Variations didactiques
    piano 00:00:00
Pages :
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10