CeBeDeM

CeBeDeM

index
des compositeurs affiliés

BARTHOLOMEE, Pierre

Pierre Bartholomée est né à Bruxelles en 1937. Il a commencé l’étude du piano à l’âge de six ans. Lauréat du Conservatoire Royal de Bruxelles où son professeur de piano fut André Dumortier et où il obtint de nombreux prix, le diplôme supérieur de piano et deux prix spéciaux, le prix Joseph Darche et le prix Raymond Bernard, il a suivi, en Italie, un cours de maîtrise donné par Wilhelm Kempff et consacré à l’œuvre de Beethoven.

Il est, avec Henri Pousseur, fondateur de l’ensemble Musique Nouvelle et du Centre de Recherche et de Création musicales de Wallonie.

Après avoir entrepris une carrière de pianiste qui lui permit de se faire entendre, en récital, avec orchestre et en musique de chambre en Belgique, en France, en Allemagne, en Suisse et en Espagne, il a conduit l’ensemble Musique Nouvelle non seulement dans les principales villes de Belgique mais aussi dans de nombreux Festivals européens (Avignon, Paris, Amsterdam, Varsovie, Madrid, Belgrade, Zagreb) pour de nombreuses radios (BBC, Radio France, Radio Suisse romande, WDR, radio danoise…) et quelques télévisions, tout en assumant les fonctions de producteur au service musical de la télévision belge (RTBF).

Il a, ensuite, consacré trente années de sa carrière à la direction d’orchestre, dirigeant de nombreuses phalanges belges, hollandaises, françaises, italiennes, suisses, autrichiennes, allemandes, norvégiennes, finlandaises, espagnoles et américaines, et assumant pendant vingt deux saisons la direction de l’Orchestre Philharmonique de Liège.

Invité un peu partout en Europe, en Amérique et au Japon à interpréter un répertoire très étendu (de Purcell à Boulez, de Bach à Messiaen, de Haydn à Pousseur –en passant par Mozart, Beethoven, Schumann, Brahms, Liszt, Wagner, Strauss, Mahler, Franck, Lekeu, Tournemire, Strawinsky, Bartok, Varèse, Schoenberg, Webern, Stockhausen, Berio, Höller, Xenakis, Boesmans, Goeyvaerts, Leduc, Rihm, Lutoslawski et beaucoup d’autres), collaborant avec de grands solistes (Arthur Grumiaux, Yehudi Menuhin, Leonid Kogan, Frank-Peter Zimmerman, Boris Belkin, Nikita Magaloff, Yvonne Loriod, Elisabeth Leonskaya, Shura Cherkasky, Martha Argerich, Christian Zacharias, Hélène Grimaud, Jessye Norman, Barbara Hendrickx, Montserrat Caballe, José Van Dam, Narcisso Yepes, Heinrich Schiff, Janos Starker, Paul Tortelier –pour n’en citer que quelques uns) et réalisant de nombreux enregistrements radiophoniques et discographiques remarqués –citons, parmi d’autres, un Prix Charles Cros, une Victoire de la Musique, un Prix Koussewitzky et deux Prix Cecilia, Pierre Bartholomée a toujours mis, dans ses programmes, l’accent sur la création, la diffusion des œuvres de ses compatriotes et le soutien aux jeunes artistes.

Son catalogue personnel comprend, notamment, un opéra, six œuvres pour grand orchestre, de la musique de chambre, de la musique vocale, des pièces instrumentales et de la musique électronique. Toutes ces œuvres ont été exécutées, certaines d’entre elles dans de grands centres musicaux internationaux (Paris, Berlin, Amsterdam, Washington, Montréal, Québec, Genève, etc…)

L’oratorio Ludus Sapientiae qu’il a composé sur un livret de François Jongen à l’occasion du 575e anniversaire de la fondation de l’Université de Louvain, a été créé, en 2001, dans la Grande Aula de Louvain-la-Neuve, sous la direction de Jordi Savall.




La Monnaie lui a commandé deux œuvres inspirées par Henry Bauchau : Le rêve de Diotime, scène dramatique pour soprano et orchestre de chambre, créée en 2000, et Œdipe sur la route  opéra en quatre actes, créé en mars 2003 dans une mise en scène de Philippe Sireuil, avec José Van Damme dans le rôle-titre.

Après avoir enseigné l’analyse musicale au Conservatoire Royal de Bruxelles, Pierre Bartholomée a été compositeur en résidence à l’Université Catholique de Louvain où
il fut professeur invité et où il a animé pendant trois ans un atelier inter-facultaire d’écriture musicale.

Une de ses dernières œuvres, Fragments des Belles Heures,  cycle de mélodies pour soprano et petit ensemble instrumental, sur des textes de Liliane Wouters, a récemment été donnée en première audition, à Bruxelles, à l’initiative de l’UCL. Ses 13 Bagatelles pour piano et son Quatuor à cordes ont été créées à Bruxelles en mars 2004. Sa Sonate pour alto et piano a été donnée à plusieurs reprises en 2004, Pentacle pour huit instruments, une commande du Nouvel Ensemble Contemporain, a été créé en Suisse, à la fin du mois de janvier 2005 et All days are nights (deux visions du Sonnet XLII de Shakespeare), pour voix de femme, flûte, violoncelle et piano, vient d’être intégré à un spectacle musique-poésie.

Un nouveau projet d’opéra est en cours d’élaboration, avec Henry Bauchau : Antigone. Ce projet n’est pas le seul. Il y a aussi un Requiem (création en novembre 2007), un Quintette pour clarinette et quatuor à cordes, une Sonate pour piano et violon. Une Passacaille pour marimba et live electronics vient d’être donnée en première audition, à Liège, dans le cadre du 7e festival « Images Sonores ».

Les labels Cyprès et Igloo ont publié des enregistrements de la plupart des œuvres symphoniques de Pierre Bartholomée ainsi qu’une part importante de sa production de musique de chambre. L’un de ces disques a obtenu, en 2002, une mention « CHOC » dans la revue française « Le Monde de la Musique ». La parution de nouveaux enregistrements est prévue pour le printemps 2006.

Pierre Bartholomée est membre de la classe des Beaux-Arts de l’Académie Royale de Belgique. Il a présidé à plusieurs reprises le jury du concours international de direction d’orchestre Antonio Pedrotti à Trento (Italie) et participé aux travaux des jurys du concours Reine Elisabeth (Bruxelles), du concours Gaudeamus (Hilversum), du concours de composition Reine Marie-José (Genève), du Concours de composition du Festival international de Besançon et du Concours international de piano de Genève.

Ses œuvres sont éditées par Universal (Vienne), Salabert et Jobert (Paris), le Cebedem (Bruxelles) et Musica Scripta (Valenciennes).

oeuvres

  • Accent, 1991
    Soprano ou Ténor et piano 00:03:00
  • Accent, 1991
    Baryton et piano 00:03:00
  • Accent, 1991
    Basse et piano 00:03:00
  • Accent, 1991
    Contralto ou Haute-Contre et piano 00:03:00
  • Accent, 1991
    Mezzo-Soprano et piano 00:03:00
  • Adieu, 1988
    clarinette sib et piano 00:08:00
  • Cantate aux alentours, 1966
    voix d'Alto, voix de Basse et ensemble instrumental 00:18:00
  • Envol et mort d'un papillon
    2 violons, alto et violoncelle 00:00:00
  • Etude n°5
    timbales et piano 00:00:00
  • Fin de série, 1995
    2 violons 00:16:00
  • Fredons et tarabusts, 1997
    orchestre 00:42:00
  • Humoresque, 1994
    orchestre 00:12:00
  • Invention
    piano 00:00:00
  • La folie d'Oedipe, 2005
    orchestre 00:14:00
  • La Lumière Antigone, 2005
    opéra 01:15:00
  • Le point nocturne, 1986
    Mezzo-Soprano et quatuor à cordes 00:20:00
  • Le rêve de Diotime, 1999
    Soprano et piano 00:22:00
  • Le rêve de Diotime, 1999
    Soprano et 19 instruments 00:22:00
  • Livre d'orgue
    orgue 00:00:00
  • Mezza voce, 1980
    violon, clarinette en sib, piano et percussion 00:20:00
  • Mouvements, 1963
    11 instrumentistes 00:13:00
  • Nocturnes, 1962
    harpe chromatique 00:07:00
  • Oedipe sur la route, 2000
    opéra 02:15:00
  • Oedipe sur la route, 2000
    solo, choeur et piano 02:15:00
  • Passacaille, 2009
    marimba et musique électronique 00:00:00
  • Premier Double
    piano 00:00:00
  • Requiem, 2006
    choeur mixte et ensemble instrumental 01:05:00
  • Rumeur, 1989
    orchestre 00:11:00
  • Studie, 1994
    flûte en sol, clarinette basse, perc., piano, violon, alto, violoncelle 00:05:00
  • Variations, 1999
    piano 00:12:30
Pages :
1 2 3