CeBeDeM

CeBeDeM

index
des compositeurs affiliés

BARBIER, René

BARBIER, René, Auguste, Ernest, compositeur, né à Namur le 12 juillet 1890, décédé à Ixelles le 24 décembre 1981.

Son père, Ernest Barbier, était flûtiste et ancien directeur de la chorale “Les Bardes de la Meuse”. René Barbier montre, dès son jeune âge, d’étonnantes dispositions musicales; jeune homme, il s’intéresse aussi bien à la peinture qu’à la musique, influencé en cela par son oncle Théo Tonglet, peintre et sculpteur; il suit les cours des Académies de musique et de peinture de sa ville natale.

Mais bien vite, c’est la musique qui l’emporte; il sera flûtiste et surtout, fera des études complètes d’orgue. Les études à Namur brillament terminées, il entre au Conservatoire royal de Bruxelles, où il est l’éléve de Paul Gilson, puis au Conservatoire royale de Liège, où il obtient le Premier Prix et la Médaille en vermeil pour l’orgue, les Premiers Prix d’ harmonie, contrepoint et fugue sous l’égide de Sylvain Dupuis, qui lui porte une particulière estime.
Second grand prix de Rome en 1919 avec la cantate Thyl Ulenspiegel banni, il obtient en 1920 le Premier Grand Prix avec La Légende de Soeur Béatrice.

La même année, il est nommé professeur d’harmonie au Conservatoire de Liège, qu’il quittera en 1949 pour occuper la même poste au Conservatoire de Bruxelles. En 1923 il est lauréat de l’Académie royale de Belgique pour son poème symphonique Les Génies du Sommeil sur un texte de Maurice Henrion.

Nommé la même année directeur du Conservatoire de musique de Namur, il y occupera cette charge pendant quarante ans; il y enseigne la musique de chambre, le contrepoint, la fugue, la composition et dirige la classe d’orchestre. Il avait fait ses débuts de chef d’orchestre en 1910; tout au long de sa carrière, René Barbier dirige tous les grands ensembles du pays, tant à Namur, qu’à Liège, Bruxelles et Ostende.

Fort apprécié comme chef de chorales, il se voit confier, en 1925, la chorale de la Société des Cristalleries du Val-Saint-Lambert, puis de Wallonia Chorale de Charleroi. Enfin il assume la direction des bardes de la Meuse, puis du Royale Cercle Choral de Frameries qu’il conduisit au triomphe au Palais des Sports à Paris, lors des manifestations d’art choral en mai 1934.
On ne peut oublier l’enthousiasme suscité dans la capitale française lors des prestations des “Milles Gueules Noires” venues chanter pour les “Gueules Cassées”.

Nous n’en finirons pas de citer les manifestations artistiques, tant orchestrales que chorales, menées au succès pendant un demi-siècle par René Barbier. En même temps, il réorganise, à tous les degrés et sur un plan complet, l’enseignement de sa ville, dont il fait, en y ajoutant la saison annuelle de concerts qu’il dirige, une grande maison de culture. De si nombreuses et absorbantes fonctions ne l’empêcherent pas, tout au long de sa vie, de composer.

Son catalogue des oeuvres les plus diverses totalise 120 opus. A vingt-cinq ans, il a déjà à son actif une série d’oeuvres de musique de chambre, dont la sonate en ré pour piano et violon, et le quintette pour cordes et piano.

Puis se succèdent une sonate pour piano et cor; un trio pour violon, violoncelle, piano; une introduction, andante et final pour flûte, cordes et harpe; un quatuor à cordes; un divertissement pour 4 clarinettes; un autre pour 4 saxophones; une Petite suite pour flûte, hautbois, clarinette et basson. Il écrit de nombreuses pièces pour violon, pour instruments à vent, un concerto pour cor, un concerto et plusieurs pièces pour guitares.

La carrière de René Barbier sera jalonnée d’oeuvres pour piano, dont deux concertos pour double-clavier Hans et orchestre, des sonates, un tryptique: Paysage d’automne, Nuit d’hiver et Solstice d’été et d’oeuvres pour orgue, dont une fantaisie sur un vieux Noël, un offertoire, une messe basse, un concerto pour orgue, orchestre à cordes et timbales daté de 1967.

Mentionnons encore des mélodies et oeuvres diverses pour voix et orchestre, dont cinq madrigaux; un Noël évangélique pour 4 voix d’hommes; pour choeurs mixtes, Les Cloches vivantes, Le poème de la mine; pour voix d’enfants, Ma soeur la pluie; pour voix d’hommes, La chanson du houblon et La cantate du Centenaire pour solos, choeurs et orchestre d’harmonie.

René Barbier ne dédaignait pas d’écrire pour les fanfares et harmonies, expressions populaires au même titre que les chorales.

Citons une rapsodie sur deux airs populaires wallons, un adagio, une ouverture et introduction pour fanfare, la musique de l’Ommegang 1947, un Hymne olympique pour choeurs et harmonie, La Marche mosane et le Glorieux Anniversaire pour baryton et harmonie. Mais le domaine propre de René Barbier est, sans contredit, celui du grand orchestre symphonique. Il lui offre toute la gamme expressive qu’il ne cesse de rechercher, par la richesse et la diversité de ses timbres, la somptuosité de ses sonorités aux infinies variétés. C’est là qu’il se sent à l’aise, qu’il excelle.

Comme l’écrit Georges Fabry en son article nécrologique, “il a une prédilection pour les vastes fresques sonores, animées par une inspiration puissante. Il y avait en lui un visionnaire fasciné par les poèmes épiques et les grands épisodes historiques. Sa palette orchestrale est somptueuse et hyper-colorée”.

Après le poème symphonique Les Génies du sommeil viennent La Musique de Perdition, trois mouvements symphoniques pour cordes, une ouverture concertante, l’Evocation sonore de l’Ardenne, un concertino pour 4 instruments à vent et cordes, une fantaisie concertante pour violon solo et orchestre, trois esquisses symphoniques, la Symphonietta pour petit orchestre, un tableau symphonique sur le nom de François Bovesse.

René Barbier se devait d’exprimer sa foi profonde en de nombreuses oeuvres religieuses: un Jesus Salvator, pour voix et orgue; deux Messes; un important Te Deum pour 4 voix mixtes, orgues et cuivres; les Lamentations de la neuvième heure pour solos, choeurs et orchestre; Le Chemin de la Croix sur des textes de Paul Claudel. Il s’agit de quatorze commentaires musicaux pour récitant, orchestre et orgue.

Il faut encore citer de la musique de scène: une pièce radiophonique, La Mort de Prométhée; La Voix humaine, sur le texte de Jean Cocteau; les ballets Les Abeilles et Les Pierres magiques, sur un argument de René Lyr. Enfin, pour le théâtre, une comédie lyrique Yvette; un conte lyrique en deux actes, La Fête du vieux Tilleul et une opérette en trois actes, La Sultane de Paris.

L’une de ses plus grandes oeuvres est La Tour de Babel, vaste oratorio biblique pour récitant, solos choeur, orchestre et orgue, créé à Namur en 1932, repris à l’Exposition universelle de Bruxelles en 1958.

La Suite platonicienne pour grand orchestre sur un argument de Maurice Henrion, le librettiste privilegié de René Barbier, date de 1934; elle porte en sous-titre Les Eléments et comprend quatre parties, L’air, le Feu, l’Eau et la Terre.

Gabriel de Lange donne un avis de synthèse sur l’oeuvre de René Barbier: “Le caractère toujours sérieux de cette musique, parfois même grave, s’alliant à un charme tout personnel et à une virtuosité extraordinaire des rhytmes et des sons y apparaît à chaque page. La musique descriptive y occupe une place importante, comme dans le Poème de la mine, la Suite platonicienne. On a dit que ses oeuvres servaient la musique au lieu de s’en servir. Cet artiste remarquablement cultivé, d’un commerce très agréable est un modeste. Et pour qui le connaît dans l’intimité, un esprit raffiné, extraordinairement épris de son art et n’ayant qu’une préoccupation: le communiquer aux autres parce qu’il le sait bienfaisant. Et spontanément, on se représente ce conducteur d’hommes, ce chef transmettant la flamme divine aux mineurs du Borinage ou aux chantres des cités mosanes”.

Ancien vice-président du Conseil d’administration de la Sabam, René Barbier est élu correspondant de la Classe des Beaux-Arts de l’Académie royale de Belgique en 1968, membre en 1972 et directeur de sa Classe en 1976.

La ville de Namur, fière, à juste titre, d’un tel concitoyen, organise, en novembre 1975, une grande cérémonie d’hommage au Théatre royal, à l’occasion de ses quatre-vingt cinq. L’édilité namuroise réservera une rue à son nom.

René Barbier était officier d’Académie et Médaille en vermeil des Arts, Sciences et Lettres en France. Par l’édifiant exemple de tout une vie, René Barbier nous fait oublier le lourd fardeau de notre époque et nous incite à garder espoir, malgré tout, en nos destinées.

Sylvain Vouillemin, © Académie royale de Belgique
Nouvelle biographie nationale, vol. 2, Bruxelles, 1990, p. 21-23

oeuvres

  • *[ô tilleul des aïeux]
    choeur mixte et orchestre 00:00:00
  • A Cassandre op. 74, 1947
    choeur a cappella 00:02:00
  • Achilleus op. 46, 1934
    musique de scène 00:00:00
  • Adagio op. 82, 1957
    orchestre de chambre 00:06:00
  • Adagio op. 82, 1957
    fanfare 00:06:00
  • Allegro brillante op. 66, 1940
    clarinette et piano 00:12:00
  • Allegro de forme classique op. 97, 1959
    violon et piano 00:02:00
  • Alleluia
    Bar. et choeur 00:00:00
  • Ave Maris stella
    Soli et orgue 00:00:00
  • Berceuse op. 56
    piano 00:00:00
  • Bourrasques et éclaircies op. 40, 1933
    piano 00:06:00
  • Bourrasques et éclaircies op. 40, 1932
    clavier Hans 00:08:00
  • Calliope op. 89, 1955
    harmonie ou fanfare 00:10:00
  • Cantate du centenaire de l'Indépendance nationale op. 38, 1930
    solo, choeur mixte et harmonie 00:25:00
  • Chant du centenaire, 1934
    choeur a cappella 00:00:00
  • Cinq madrigaux op. 41, 1933
    Baryton et orchestre 00:16:00
  • Cinq madrigaux op. 41, 1933
    voix moyenne et piano 00:16:00
  • Cinq mélodies, 1947
    voix moyenne et piano 00:11:40
  • Complicité, 1933
    radio et tv 00:00:00
  • Concertino op. 109, 1964
    4 clarinettes et orchestre à cordes 00:16:00
  • Concertino op. 116, 1971
    2 guitares et orchestre à cordes 00:12:00
  • Concertino op. 109, 1964
    flûte, hautbois, clarinette, basson et orchestre 00:16:00
  • Concerto op. 54, 1938
    violoncelle et orchestre 00:20:00
  • Concerto op. 98, 1960
    guitare et petit orchestre 00:14:00
  • Concerto op. 106, 1964
    cor en fa et orchestre 00:14:43
  • Concerto op. 98, 1960
    guitare et piano 00:14:00
  • Concerto op. 113, 1967
    orgue, orchestre à cordes et timbales 00:20:00
  • Concerto op. 106, 1964
    cor en fa et piano 00:14:43
  • Concerto n°1 op. 28, 1922
    clavier Hans et orchestre 00:40:00
  • Concerto n°2 op. 43, 1933
    clavier Hans et orchestre 00:20:00
  • Coucher de soleil op. 69, 1941
    Mezzo-Soprano ou Baryton et piano 00:04:00
  • D'un vanneur de blé aux vents op. 74, 1947
    choeur a cappella 00:02:30
  • Deux petites pièces op. 118, 1973
    guitare 00:00:00
  • Dieu, pourquoi es-tu caché? op. 85, 1948
    voix moyenne, quintette à cordes, harpe et flûte 00:04:00
  • Dieu, pourquoi es-tu caché? op. 85, 1948
    Mezzo-Soprano et piano 00:04:00
  • Diptyque op. 68, 1941
    orchestre 00:21:00
  • Divertissement op. 101, 1962
    quatuor de clarinettes 00:12:09
  • Ego sum panis vitae op. 35, 1924
    3 voix avec orgue 00:05:00
  • Elégie, 1960
    instruments à vent sib 00:00:00
  • Entrée pontificale, 1964
    orgue 00:00:00
  • Eté de joie op. 86, 1947
    Soprano et piano 00:02:30
  • Etude n°8, 1964
    2 timbales et piano 00:03:00
  • Evocation sonore de l'Ardenne op. 115, 1971
    orchestre 00:20:00
  • Evocation sonore de l'Ardenne op. 115, 1971
    orchestre d'harmonie 00:20:00
  • Fanfare op. 90, 1947
    fanfare 00:00:00
  • Fantaisie concertante op. 51, 1937
    violon et orchestre 00:14:00
  • Fantaisie concertante op. 51, 1937
    violon et piano 00:14:00
  • Fantaisie sur un vieux Noël op. 30, 1923
    orgue ou harmonium 00:08:30
  • Fantaisie sur un vieux Noël op. 30, 1923
    orgue 00:08:30
  • Fantaisie sur un vieux Noël op. 30, 1923
    harmonium 00:08:30
  • Faune, 1933
    Mezzo-Soprano et piano 00:00:00
  • Fête carillonnée op. 68/2, 1941
    orchestre d'harmonie 00:14:00
  • Fête carillonnée op. 68/2, 1941
    orchestre 00:14:00
  • Glorieux anniversaires op. 37, 1930
    Baryton et orchestre 00:12:00
  • Hymne olympique op. 84, 1948
    choeur mixte et orchestre d'harmonie 00:05:00
  • Hymne olympique op. 84, 1948
    Mezzo-Soprano et piano 00:05:00
  • Improvisation, 1947
    carillon électronique 00:00:00
  • Introduction op. 90, 1956
    fanfare 00:02:00
  • Introduction - Andante - Final op. 46, 1935
    flûte, hautbois, clarinette, cor (ad lib.), basson et piano 00:12:30
  • Introduction et allegro symphonique op. 112, 1967
    grand orchestre 00:12:00
  • Introduction et fantaisie rapsodique sur deux airs wallons op. 71, 1946
    petit orchestre 00:12:00
  • Introduction et fantaisie rapsodique sur deux airs wallons op. 71, 1946
    harmonie 00:12:00
  • Introduction et fantaisie rapsodique sur deux airs wallons op. 71, 1946
    fanfare 00:12:00
  • Jesu Salvator op. 5, 1914
    choeur mixte et orgue 00:00:00
  • Jeu de la Rose op. 73, 1947
    orchestre d'harmonie 00:04:00
  • L'épopée belge op. 21, 1918
    Soli, choeur mixte et orchestre 00:25:00
  • La chanson des nations
    Mezzo-Soprano et piano 00:00:00
  • La chanson du houblon op. 53, 1937
    choeur d'Hommes a cappella 00:15:00
  • La légende de Béatrice op. 27, 1920
    solo, choeur et orchestre 00:35:00
  • La mort de Prométhée op. 42, 1933
    Récitante (Mz.), 2 S., 2 A., 2 T., 2 B. et orchestre 00:20:00
  • La musique de perdition op. 75, 1947
    orchestre 00:24:00
  • La petite babillarde op. 57, 1931
    piano 00:00:00
  • La tempête op. 25, 1920
    voix haute et piano 00:05:00
  • La tempête op. 25, 1920
    Ténor et orchestre 00:05:00
  • La Tour de Babel op. 39, 1933
    Récitant, Soli, choeur mixte, choeur d'Enfants, orchestre et orgue 01:10:00
  • La voix humaine op. 67, 1940
    Récitant et orchestre (petit) 00:19:00
  • Le beau Danube bleu, 1955
    choeur d'hommes a cappella 00:00:00
  • Le chaland op. 88, 1955
    Mezzo-Soprano ou Baryton et piano 00:03:00
  • Le chemin de la croix op. 85, 1952
    Récitant et orchestre 00:34:30
  • Le poème de la mine op. 50, 1934
    choeur d'Hommes a cappella 00:12:00
  • Le temps op. 78, 1947
    Mezzo-Soprano et piano 00:01:50
  • Les éléments op. 64, 1935
    orchestre 00:28:00
  • Les carions d'el'Wallonie op. 47, 1936
    Barytons à l'unisson et orchestre d'harmonie 00:04:00
  • Les cloches vivantes op. 44, 1934
    choeur mixte a cappella 00:14:00
  • Les cloches vivantes op. 44, 1934
    choeur d'Hommes a cappella 00:14:00
  • Les coudes dans l'herbe op. 76, 1947
    Soprano et piano 00:04:00
  • Les génies du sommeil op. 29, 1923
    grand orchestre 00:25:00
  • Les génies du sommeil op. 29, 1923
    piano 00:25:00
  • Les petits espiègles op. 58, 1931
    piano 00:00:00
  • Les pierres magiques op. 94, 1957
    orchestre 00:43:00
  • Ma maison op. 26, 1920
    Soprano et piano 00:00:00
  • Ma soeur la pluie op. 52, 1937
    choeur d'Enfants et quintette à cordes 00:05:00
  • Ma soeur la pluie op. 52, 1937
    choeur d'Enfants et piano 00:05:00
  • Marche de l'empereur op. 72, 1947
    fanfare 00:04:00
  • Marche de l'ommegang 1947 op. 72, 1947
    fanfare 00:04:00
  • Marche de l'ommegang 1947 op. 72, 1947
    fanfare 00:04:00
  • Marche mosane op. 92, 1956
    harmonie ou fanfare 00:04:00
  • Marche mosane op. 92, 1956
    orchestre 00:04:00
  • Meilied op. 74, 1947
    choeur d'Hommes a cappella 00:02:30
  • Messe op. 45, 1934
    2 voix mixtes et orgue 00:00:00
  • Messe basse op. 49, 1935
    orgue ou harmonium 00:17:00
  • Messe basse op. 49, 1935
    orgue 00:17:00
  • Messe basse op. 49, 1935
    harmonium 00:17:00
  • Missa op. 45, 1934
    2 voix inégales et orgue ou 2 voix égales (ad lib.) 00:30:00
  • Missa op. 45, 1934
    choeur mixte a cappella 00:30:00
  • Missa op. 20, 1919
    3 voix égales et orgue 00:20:00
  • Motet op. 34, 1924
    choeur d'Hommes et orgue 00:04:00
  • Motet, 1919
    choeur mixte et orgue 00:00:00
  • Mouvement symphonique op. 81, 1947
    violoncelle solo et piano 00:07:00
  • Noël évangélique op. 6, 1913
    choeur mixte et orgue 00:15:00
  • Nocturne op. 47, 1935
    Mezzo-Soprano ou Basse et piano 00:05:30
  • Nocturne op. 47, 1935
    Mezzo-Soprano et piano 00:05:30
  • Nocturne op. 47, 1935
    Basse et piano 00:05:30
  • Notre nacelle
    choeur d'hommes a cappella 00:00:00
  • Notre-Dame di Moûse, 1960
    choeur a cappella 00:00:00
  • Nox op. 7, 1913
    voix moyenne et piano 00:04:30
  • Nox op. 7, 1914
    Mezzo-Soprano et orchestre 00:04:30
  • Nuages op. 77, 1947
    Soprano, saxophone alto et quatuor à cordes 00:03:30
  • Offertoire op. 31, 1923
    orgue 00:03:00
  • Offertoire
    orgue 00:03:00
  • Ommegang de Bruxelles op. 72, 1947
    choeur mixte et orchestre 00:15:30
  • Ommegang de Bruxelles op. 72, 1947
    fanfare 00:15:30
  • Ommegang de Bruxelles: Final op. 72, 1947
    fanfare 00:00:00
  • Ommegang de Bruxelles: Final, 1947
    choeur mixte et piano 00:00:00
  • Ouverture concertante op. 114, 1969
    grand orchestre 00:14:00
  • Ouverture concertante op. 114, 1969
    orchestre d'harmonie 00:14:00
  • Pegase op. 87, 1955
    petit orchestre 00:07:00
  • Pegase op. 87, 1955
    orchestre d'harmonie 00:07:00
  • Pegase op. 87, 1955
    fanfare 00:07:00
  • Petit menuet op. 60, 1950
    piano 00:00:00
  • Petit prélude op. 59, 1937
    piano 00:00:00
  • Petite esquisse
    piano 00:00:00
  • Petite marche
    piano 00:05:00
  • Petite pièce pour harmonium, 1944
    harmonium 00:00:00
  • Petite suite op. 86, 1955
    petit orchestre 00:12:00
  • Petite suite op. 110, 1965
    2 guitares 00:14:00
  • Petite suite op. 86, 1954
    piano 00:12:00
  • Petite suite op. 108, 1964
    flûte, hautbois, clarinette et basson 00:15:00
  • Pièce concertante op. 95, 1959
    saxophone alto ou violon et orchestre 00:09:00
  • Pièce concertante op. 95, 1959
    saxophone alto ou violon et piano 00:09:00
  • Pièce concertante op. 95, 1959
    saxophone alto et orchestre d'harmonie 00:09:00
  • Pièce concertante op. 95, 1959
    saxophone alto et orchestre 00:09:00
  • Pièce concertante op. 95, 1959
    saxophone alto et piano 00:09:00
  • Pièce concertante op. 95, 1959
    violon et piano 00:09:00
  • Pièce symphonique op. 17, 1918
    trompette et orchestre 00:15:00
  • Pièce symphonique op. 17, 1918
    trompette et piano 00:15:00
  • Plus un croissant de lune op. 79, 1947
    Soprano, 2 violons, alto 00:01:50
  • Poème op. 14, 1916
    violoncelle et orchestre 00:12:00
  • Poème op. 14, 1916
    violoncelle et piano 00:12:00
  • Poco adagio op. 66, 1940
    clarinette et piano 00:12:00
  • Poco adagio e allegro brillante op. 66, 1940
    clarinette sib et petit orchestre 00:12:00
  • Polichinelle op. 70, 1941
    voix moyenne et piano 00:05:30
  • Prélude op. 110
    2 guitares 00:00:00
  • Prélude
    accordéon 00:00:00
  • Prélude - Barcarolle op. 119, 1973
    guitare 00:04:00
  • Quatorze commentaires musicaux op. 85, 1952
    Récitant, choeur et orchestre 00:34:30
  • Quatuor op. 93, 1956
    4 cors en fa 00:10:00
  • Quatuor op. 99, 1961
    quatuor de saxophones 00:14:00
  • Quatuor à cordes en ré op. 65, 1939
    2 violons, alto et violoncelle 00:22:00
  • Quintette op. 11, 1915
    2 violons, alto, violoncelle et piano 00:35:00
  • Réveil op. 8, 1913
    Soprano ou Ténor et piano 00:06:00
  • Rêverie op. 96, 1959
    violon et piano 00:05:00
  • Rouwklacht van het 9de uur - Lamentation de la 9e heure op. 100, 1961
    Récitant, Solo, choeur et orchestre 00:30:00
  • Salut Drapeau, 1925
    Baryton et piano 00:00:00
  • Sinfonietta op. 111, 1966
    petit orchestre 00:15:00
  • Soir op. 11, 1915
    voix moyenne et piano 00:03:00
  • Sonate op. 12, 1916
    cor en fa et piano 00:20:00
  • Sonate op. 12, 1916
    alto et piano 00:20:00
  • Sonate en ré op. 9, 1914
    violon et piano 00:30:00
  • Sonatine en ut majeur op. 106, 1957
    piano 00:08:00
  • Sonatine n°1 op. 105, 1956
    piano 00:07:00
  • Sonneries de trompettes thébaines de l'Ommegang 1947 op. 72, 1947
    fanfare 00:00:00
  • Sous la lampe op. 23, 1918
    Soprano, Ténor et piano 00:04:30
  • Suite n°2 op. 115, 1969
    2 guitares 00:14:00
  • Tableau symphonique op. 105, 1963
    orchestre 00:15:00
  • Tableau symphonique op. 105, 1963
    piano 00:15:00
  • Te Deum laudamus op. 102, 1962
    choeur mixte et divers 00:14:00
  • Testament op. 15, 1917
    Soprano et orchestre 00:07:00
  • Testament op. 15, 1917
    Baryton et piano 00:07:00
  • Thyl Ulenspiegel banni op. 22, 1919
    choeur mixte et orchestre 00:30:00
  • Toujours op. 80, 1947
    Soprano et quatuor à cordes 00:02:00
  • Trio op. 117, 1971
    flûte, violoncelle et piano 00:12:00
  • Trio en mi op. 22, 1920
    violon, violoncelle et piano 00:30:00
  • Triptyque op. 16, 1918
    piano 00:12:00
  • Trois esquisses symphoniques op. 91, 1956
    orchestre 00:17:00
  • Trois esquisses symphoniques, 1956
    piano 00:15:00
  • Trois mouvements symphoniques op. 104, 1962
    orchestre à cordes 00:20:00
  • Trois petites pièces op. 120, 1973
    guitare 00:08:00
  • Une sultane de Paris op. 33, 1923
    opérette 00:00:00
  • Variations expressives op. 14, 1916
    violoncelle et orchestre 00:15:00
  • Yvette op. 1, 1910
    opéra 00:00:00
Pages :
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20